vendredi 10 avril 2015

C'est baptisé...

D'abord, je voudrai m'adresser à ceux qui voulaient avoir des nouvelles de ce Skywalker. Cette fin d'aprem, il a volé. Ben dites vous simplement que c'est mieux que ce que vous pensez!!!!!

Hier j'ai fait un saut sur la falaise de Mirabel. Vent mal orienté et pas très fort, j'ai discuté avec les parapentistes et regardé voler les plus courageux d'entre-eux.

Aujourd'hui la balise la plus proche indiquait un vent mieux axé avec 11km/h mini, 38 max et 25 km/h en moyenne. Il y a beaucoup de nuages et le plafond est plutôt haut.

Dernier check-up et je m'approche du bord de la falaise. La prise en main n'est pas aisée : pas beaucoup de hauteur sous l'aile et le vent chahute beaucoup. Obligé de prendre le planeur sur le fuz derrière l'aile et de maintenir avec ma main gauche l'aile au niveau du bord d'attaque. La radio balance donc au bout de sa suspente... Ce n'est vraiment pas top de lancer son planeur sur un premier vol (ni pour les autres d'ailleurs) mais n'ayant pas le choix... Finalement, j'arrive à le lancer bien à plat. Le planeur part vite mais pique, le temps de prendre ma radio en main et je récupère la trajectoire.

J'ai lancé avec un peu de courbure et un mixage aileron donne dérive activé, une fois sous mes ordres, le planeur monte vite.

Je vole un peu comme ça et passe en lisse, il me faut beaucoup soutenir à la profondeur. Je trimme ça et continue. J'active le snap flap, il n'est pas réglé, mais bon, c'est sympa quand même...

Mon trim semble signifier un centrage trop arrière, pourtant, jamais je ne l'ai trouvé délicat ou sensible à la profondeur. Peut-être mon neutre n'était-il pas bien calé??? A vérifier!

Le planeur a volé lentement sans signe de décrochage, a accéléré mais c'est moi qui est coupé l'élan chaque fois. J'ai fait des renversements, sur un, j'ai botté vraiment trop tôt, curieusement, il n'a pas eu cet effondrement qu'on constate parfois. Il a presque fini son renversement sans que ce soit très académique... Ce que je retiens de ce vol en fait ce sont ces 3 points : la capacité a voler lentement, l’accélération qui semble ne pas s'arrêter et le grip, toujours l'impression d'avoir des commandes efficaces.

Je fais des essais de crocos, je manque certainement d'un peu de compensation à piquer. Après une vingtaine de minutes de vol, vient le moment de poser. Je fais une première approche de loin et haut, le planeur arrive trop haut sur l'aire d'atterro, je repars et refais dans la foulée une approche plus courte mais toujours aussi haut. A 15m de  haut, crocos sortis à fond, le planeur n'avance plus et parachute gentiment. Je dose avec les crocos pour toucher le sol où je le souhaite. Le planeur reste bien réactif aux ailerons. Je rentre tout et le planeur pose en douceur... :-D

Je n'ai pas eu l'occasion de tester le moteur.

Ouala, déjà hâte d'y retourner!!! Juste je veux revoir un peu le neutre de la profondeur, pour le reste, ça se fera en l'air! Je n'ai pas encore tenté la moindre voltige, ça viendra! ;-)

2 commentaires:

Enregistrer un commentaire