lundi 31 août 2009

Hybride... 31 août 09

Après divers essais de stratifications d'ailes, jamais je n'ai réussi à avoir un résultat me convenant.
La dernière paire, prévue pour un planeur d'1,5m d'envergure présentait quelques défauts.
Au lieu de la jeter, j'ai voulu l'adapter pour un petit planeur de conception personnelle...

L'idée de base était de réaliser un petit planeur voltigeur pour voler dans le petit temps.
Le profil de l'aile ratée est un TP66. Profil en théorie assez adapté à ce que je voulais faire.

Les planeurs en mousse présentent quelques avantages : légers, faciles à mettre en oeuvre, réparables aiséments, peu onéreux, etc.. et quelques défauts : souplesse impropre à un pilotage précis surtout...

A partir de là, en réalisant un "croisement" entre une paire d'aile rigide et un corps "souple", j'espère pouvoir obtenir un peu du meilleur des deux approches.

Pour commencer, j'ai raboté l'aile pour obtenir une envergure d'1,3m. Afin de ne pas alourdir l'engin destiné, je le rappelle, au vol en petites conditions, je suis parti sur un stab qui parait disproportionné. Un grand stab permet d'avoir un centre de gravité plus arrière, donc moins de plomb à ajouter dans le nez et au final, une masse globale "contenue" (je n'ai pas encore réalisé de pesée)... A faire quelque chose d'un peu original, mon attention s'est portée sur la partie arrière. Le stab est pendulaire, ce qui est plutôt rare sur un planeur en mousse... Et pour faire très simple au niveau de la réalisation, la dérive est au dessus du stab, sans aucune "interaction" avec ce dernier (elle ne le traverse pas...).
Bon, la réalisation n'est pas exempte de défaut, la mise "en croix" est loin d'être parfaite...
Mais dans l'ensemble, ça a plutôt "bonne bouille"!

Les premiers "lancés-main" dans le champ d'à côté sont plutôt encourageants!
La ptite bête semble saine et bien née...




8 commentaires:

Enregistrer un commentaire