mercredi 17 mars 2010

Chassenoud, 16 mars 10


L'air commence tout doucement à se réchauffer...

Avec Fred, on avait hier chacun un nouveau planeur à mettre en vol.
On s'est donc retrouvé sur la pente de Chassenoud, idéale pour un premier vol (de part son atterro hyper sécurisant!) et pour bien d'autres...

Bien sûr des habitués ont également profité de cette journée propice pour venir se dégourdir les manches!

Après d'ultimes vérifs au sol, Fred (enfin Stephane...) a lancé son Vortex. De suite on s'est rendu compte que c'était un planeur bien né, possédant de réelles aptitudes... Dommage qu'il soit "électrisé" celui-là! Quoique, pour la petite info, le moteur à fonctionné au sol, puis une fois en vol il n'a jamais voulu démarrer... Signe d'une consommation excessive??? Nan, je déconne!
Il y aura dans l'aprem plusieurs vol de ce planeur. Un vrai régal pour les yeux, la version 5 mètres paraît un ton en dessus niveau performance (4,3m avec les oreilles courtes). Le tonneau passe rapidement, les arrêts sont marqués, les accélérations impressionnantes, très bonne restitution et vol dos facile à tenir! N'en jetez plus... La cour est pleine! Pour plus d'info, faudra voir son proprio, après tout, c'est lui qui tenait les manches!

Est venu le tour de mettre mon Sniper Evo en vol. La profondeur n'était absolument pas bien calée!!! L'ancien proprio m'avait dit que le neutre servo était OK, pfff... Durant tout le vol il m'a fallu trimmer à piquer! Au point où j'ai même eu peur de ne pas avoir assez de crans de trim... De plus, j'utilise 3 phases de vol, il m'a fallu pour chacune refaire le même cirque. Inutile de dire que dans ces conditions, je n'ai pas appris grand chose et qu'aucun réglage de compensation n'a pu être affiné! Un vol vraiment très désagréable! Jamais je ne me suis senti avec un planeur en danger, mais ce fût une lutte continuelle aux manches... Par contre, un super atterro, qualifié de "kiss landing" par Fred  ;-)
Quelques vérifs au sol, le neutre du servo se décale beaucoup en fonction de l'attribution UNI ou MPX que l'on donne sur mon émetteur (Royal Pro). Re check-up général, et deuxième vol...
Ca va déjà nettement mieux, je peux affiner ma compensation profondeur sur la courbure de mon aile. Un petit vol histoire d'appréhender un peu mieux la machine et évacuer totalement le stress du premier vol.
Enfin, un troisième vol... Là, vraiment j'ai pris du plaisir! Le planeur est vraiment très très sain. Ca accélère fort! Le snap-flap n'est pas réglé, mais les virages "claquent" bien. Il manque un peu de vivacité en roulis... Avec les volets légèrement baissés sur toute l'envergure de l'aile, il grimpe rapidement! Les réglages restent à optimiser, mais vraiment une excellente machine! Je suis content de mon investissement et heureux d'avoir fait le premier vol sur la pente très sécurisante de Chassenoud...

Parmi les autres machines, un Optimist en 4m. Un de ces kits pas cher où l'on vous livre un fagot de bois!
Il aura fallu 3 mois, a raison de 6-8h de boulot par jour (oupsss!) à son possesseur pour en arriver à bout...
Lors du premier vol, le fuseau étant très large, le gars n'a pas réussi à le lancer, le vent a pris le planeur qui s'est cassé une aile en retombant lourdement à quelques mètres devant lui! Dur ces choses là!!!
Enfin, le planeur est réparé et il à une ligne superbe en vol! Il s'agit d'un vol "tranquille", ce n'est pas un planeur destiné à faire de la voltige.

Egalement, deux planeurs perso de Guy et Dominique, sur la même base de fuseau. L'un en SB 98, l'autre en TP 202. Je n'ai pas vraiment pris le temps de disséquer leurs comportement en vol, mais les deux m'ont beaucoup plu!!!



3 commentaires:

Enregistrer un commentaire